Couleur Café

27 - 29 June 2014

Historique

Il est loin le temps où Couleur Café entassait ses souks, ses restos et ses musicos dans les Halles de Schaerbeek, l’ancien marché couvert situé à Bruxelles et désormais reconverti en centre culturel européen. En 1990, date de la première édition, l’idée est de proposer un festival métissé et convivial qui offrirait autre chose qu’une vaste et morne plaine pour lieu de résidence, un festival qui serait ancré dans le tissu social de Bruxelles la bigarrée. La programmation de l'époque est principalement axée sur les musiques africaines et afro-cubaines. Première réussite avec 5 300 visiteurs.

Les ingrédients du parfait cocktail Couleur Café sont déjà présents : souks, décoration, restos, artisans, fanfares… en beaucoup plus modeste bien entendu. Le succès aidant, le festival s’étoffe, déménage, ouvre de nouveaux horizons musicaux et lorgne du côté de la musique urbaine. La programmation se veut volontairement éclectique, offrant un place de choix aux découvertes et à la scène musicale belge tout en restant dans un créneau black roots. Au fil des années, le côté festif du festival et l’aspect pluridisciplinaire se voient renforcés, notamment au travers de l’exposition Cool Art Café consacrée aux arts plastiques et la multiplication des activités extramusicales : cours de danse, démonstrations de free style, invitation d’ONG dans le Solidarity Village

Installé depuis 1994 à Tour & Taxis, un magnifique site industriel en plein cœur de Bruxelles, Couleur Café ne s'affiche plus seulement comme un festival de musiques du monde mais comme un festival de toutes les musiques urbaines. Avec plus de 50 concerts répartis sur trois jours, Couleur Café offre désormais trois scènes où se côtoient r&b, hiphop, funk, afro, reggae, ragga, dub, dancehall, latin, salsa, blues et rock, ainsi que des espaces consacrés aux musiques électroniques dans lesquelles on retrouve cette même volonté de métissage.

Bien qu’il accueille aujourd'hui plus de 75 000 personnes – dont 3000 campeurs - Couleur Café reste avant tout un festival à visage humain. Géré en toute indépendance par Zig Zag, une association sans but lucratif, le festival est devenu un des évènements musicaux belges incontournables qui préconise toujours autant la fête et la convivialité 24 ans après sa création

Quelques faits marquant

  • 1990 : Première édition du Festival Couleur Café aux Halles de Schaerbeek. Une programmation axée sur la musique africaine. 5 300 visiteurs.
  • 1994 : L’espace des Halles devient trop exigu. Couleur Café déménage sur le site de Tour & Taxis. Le programme se diversifie et propose à côté de la world music et de la musique africaine, de la musique latino, du blues, du funk, de l’acid jazz, du hiphop et toutes les tendances musicales liées aux ‘black roots’.
  • 1996 : Nouveau cap: 16 000 visiteurs.
  • 1997 : Le festival prend son envol et accueille 26 500 festivaliers.
  • 1998 : Croissance constante avec 37 000 spectateurs. Création de l'expo Cool Art Café.
  • 1999 : La fréquentation explose. 50 000 visiteurs et des milliers de déçus devant le panneau ‘complet/uitverkocht’.
  • 2000 et 2001 : Agrandissement successif du terrain pour faire face à l'augmentation croissante de la fréquentation.
  • 2002 : Affluence record avec 60 000 personnes. Net accroissement du nombre de jeunes. Un nouveau ‘sold out’.
  • 2003 : Le site s'agrandit, l'affiche aussi ! Naissance de l'Electro World’ et succès retentissant pour cette scène où se succèdent artistes semi-live, DJ et sound systems. Bilan : 67 000 visiteurs.
  • 2004 : Les 15 ans avec notamment la création du défilé de mode Moda Mundo.
  • 2005 : Nouveau record avec 70 000 spectateurs et deux jours à guichets fermés !
  • 2006 : Record des records avec 72 000 visiteurs. Une édition qui restera à jamais marquée par la venue de James Brown et Tracy Chapman.
  • 2007: 72 500 visiteurs et une édition interrompue, le samedi soir, par un incendie qui entraînera l’évacuation de 25 000 personnes par mesure de sécurité. Après 2 heures d’interruption, durant lesquelles le public continuera à faire la fête dans la rue et ovationnera les pompiers, le festival reprendra de plus belle dans une ambiance torride.
  • 2008 : Une excellente édition avec 67 000 visiteurs sur les trois jours.
  • 2009 : Tous les records sont battus : plus de 78 000 personnes visitent le festival et une nouvelle scène open air fait son arrivée !
  • 2010: Pour la première fois dans son histoire, 2 jours avant le festival tous les tickets étaient épuisés: 76.000 fans de musique ont pu profiter des températures estivales et d’un programme riche en diversité musicale.
  • 2011: Les journées du vendredi et du samedi sont sold-out avant l’ouverture du festival. Plus de 76.000 festivaliers sont à nouveau présents. Les concerts de DJ Shadow, Selah Sue, Dub Inc, Ziggy Marley, Janelle Monae et Alborosie font sensation
  • 2012 : Plus de 76000 festivaliers visitent Couleur Café dans sa nouvelle disposition, avec une quatrième scène nommée Phoenix. Tous les tickets Combi et tickets 1 jour pour le vendredi et samedi sont déjà sold-out en prévente. Les grands noms comme Public Enemy, Stephen Marley, Nas, Erykah Badu, Caravan Palace, Orquesta Buena Vista Social ft. Omara Portuondo et Jessie J y sont d’ailleurs pour beaucoup.  Les projections 3D et tattoo surprenants étaient au goût de tous.
  • 2013 : 82000 festivaliers visitent Couleur Café, un record absolu ! Retour à trois scènes + la tente Dance Club. L’affiche de la 24ième édition est impressionnante : Macklemore & Lewis, Die Antwoord, Wyclef Jean, Faithless et Matisyahu foulent enfin le sol de Tour & Taxis. Les concerts de Patrice, Wax Tailor, Jimmy Cliff, Nneka, Maceo Parker et Xavier Rudd resteront longtemps dans les mémoires..